«

mai
29

Un réservoir à vessie bien entretenu, pour une surpression maintenue !

Lorsqu’on installe un réservoir à vessie pour automatiser son installation, on a malheureusement tendance à croire qu’il n’y a plus rien à faire. Or, les vessies sont comme les pneus de voiture, il est nécessaire de contrôler la pression tous les 6 mois afin de s’assurer que le réservoir joue toujours son rôle et pour une plus longue durée de vie de son dispositif.

D’une part,  si ce contrôle n’est pas fait régulièrement, à terme la vessie peut se percer au même titre que des pneus sous-gonflés peuvent éclater… mais il est également possible que votre pompe se déclenche trop régulièrement et à ce moment-là c’est une usure prématurée de la pompe que vous risquez.

Deux fois par an, il est donc fortement conseillé par les fabricants de faire une vérification de la pression. La marche à suivre est la suivante, elle est accessible à tous et se fait en quelques minutes :

-          Couper la pompe électriquement

-          Vider le ballon de la totalité de l’eau *

-          Vider le ballon d’air jusqu’à ce que le manomètre indique 0

-          Brancher un compresseur

-          Mettez de l’air jusqu’à 2 bars (pression généralement minimum)

-          Rebrancher la pompe

*Astuce du pro : pour éviter de gaspiller l’eau (même si elle provient d’une source « gratuite »),  prévoyez votre contrôle de pression la veille et coupez la pompe, ainsi vous consommerez la réserve d’eau via les chasses d’eau ou la douche et le ballon se videra de cette manière.

Grâce à ce contrôle, non seulement votre installation tiendra plus longtemps mais elle restera sous garantie si jamais vous rencontriez un souci, puisque l’entretien aura été fait.

Pour rappel, vous trouverez ci-dessous un schéma expliquant le principe de fonctionnement d’un réservoir à vessie.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pompes-direct-le-blog.com/2015/un-reservoir-a-vessie-bien-entretenu-pour-une-surpression-maintenue/