«

»

juil
12

Comment régler mon surpresseur ?

Voici en quatre étapes comment régler intelligemment votre surpresseur. Une méthode précise, simple et personnalisée à réaliser en quelques calculs enfantins.

 

Le débit de pression nulle

Pour commencer, fermez toutes les vannes pour ensuite forcer la marche de votre pompe une dizaine de secondes. Votre manomètre va alors vous indiquer la pression dite nulle, la première marche de notre procédure de réglage.

Dans notre exemple, nous prendrons une pression nulle de 6 bars.

 

La pression de déclenchement

La pression de déclenchement correspond à l’arrêt de votre pompe. Pour la connaitre, il suffit de soustraire 0.5 bar à notre pression initiale.

Nous obtiendrons dans notre exemple une pression de déclenchement de 5.5 bars.

 

La pression d’enclenchement

Vous vous en douterez, la pression d’enclenchement est celle qui fait démarrer la pompe à eau. Enlevez 1.5 bar de votre pression d’arrêt.

Notre pression de mise en marche est ainsi de 4 bars dans notre exemple.

 

La pression d’air

Enfin, pour un réglage optimum, mieux vaut connaitre la pression d’air nécessaire à votre réservoir. Pour cela, rien de plus simple ; enlevez 10% de votre pression d’enclenchement.

Notez que les réservoirs sont prégonflés en usine, mais il vous faudra par la suite vérifier cette mesure environ une fois par an afin de procéder si nécessaire à un regonflement.

 

Pourquoi ces mesures sont elles importantes ?

Certes, vous trouverez des pressions d’enclenchement et déclenchement dites « bateaux » que bon nombre de propriétaires appliquent sans se poser de question.

Cependant, ces quelques calculs rapides vous permettent d’adapter exactement le débit et la pression à votre type d’installation. Vous éviterez ainsi les coups de bélier (cf. article précédent) et autres démarrages intempestifs entachant la pérennité de votre surpresseur.

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pompes-direct-le-blog.com/2013/comment-regler-mon-surpresseur/